Esu commente sur ce qui est à venir

Esu, as-tu des commentaires? Cela sent comme si nous étions suspendus avant d’aller dans une direction inconnue. Parle de où nous sommes et de comment nous devons nous préparer pour ce qui est à venir.

Jess, parlons. Ce temps est lesté de potentiel. De nombreux courants culturels se tarissent, et le comportement de l’homme devient plus erratique que jamais. Il a perdu le sens de la justesse dans de nombreux cas, et sa rationalité responsable est consacrée à des réactions émotionnelles basées sur ce que les autres lui disent. Les médias traditionnels sont totalement inutiles, ne présentant aucun sens de l’objectivité ou commentaire impartial. L’arène politique où les candidats s’attaquent l’un l’autre et se disputent l’attention a peu de ressemblance à une discussion éclairée des problèmes auxquels fait face votre nation. La recherche pour les projecteurs et les bailleurs de fonds avec des poches suffisamment profondes pour acheter un soutien personnel est tout ce qui les concerne.

Votre pays est divisé en groupes antagonistes qui ne veulent pas chercher des similitudes raciales et qui sont incapables d’envisager de trouver des façons de travailler ensemble. La peur de la perte de l’identité individuelle et de l’élimination de styles de vie assurés sont en proie sur une culture perdant son socle spirituel et économique. L’homme a peur de ce qui pourrait arriver, et il se sent de plus en plus en colère et menacé à chaque jour qui passe. Il blâme  d’autres races ou des différentes idéologies religieuses pour sa perte d’un sentiment de contrôle, quand, en fait, son problème est une perte de conscience de sa responsabilité de ses actes. L’homme a été créé pour penser individuellement et ensuite travailler avec les autres pour réaliser la vision du Créateur – et ne pas pour tourner le dos à ses problèmes ou de lancer une attaque contre ceux qu’il suppose de lui prendre ses droits.

Est-ce que ce qui est à venir changera cela, demandes-tu?

La ruée de l’homme vers la destruction ne peut être arrêtée à ce stade par les quelques personnes qui voient un problème. Un sentiment écrasant d’impuissance est trop ancré dans les attitudes de l’homme. Le comportement de l’homme est fixé sur des réactions irréfléchies. Son intérêt propre l’empêche d’avoir de la compassion pour les autres. Sa pulsion de produire à tout prix est le résultat de son besoin de maintenir le contrôle avec une démonstration de pouvoir au détriment de la communauté ou de l’environnement.

La Terre a toujours permis à l’homme d’épuiser ses ressources pour ce faire, mais l’homme tourne le dos maintenant et ignore son accord avec la Terre à respecter ses sources. La Terre ne peut pas et n’ira pas laisser cela aller plus loin. Puisque l’homme ne peut pas s’arrêter, la Terre va s’arrêter pour lui, et comme résultat cela terminera tout le reste. Ce genre d’événement céleste est assez facile à réaliser, mais les ramifications de ce que cela implique pour les habitants de la Terre sont au-delà de tout ce que l’homme peut imaginer. Le chaos résultant va perturber l’existence habituelle de l’homme et conduire à la suppression de tout ce qui n’est pas en alignement avec le plan du Créateur.

Aussi près que ces événements soient, le calendrier pour que la Terre prenne cette étape finale est incertain. La Terre est dans une relation symbiotique avec ses habitants et l’équilibre entre eux est précaire. L’événement définitif qui forcera ces changements à démarrer à plein pourrait se produire à tout moment. Le sens de retard que l’homme vit est trompeur.

Je vous dis que l’homme doit se préparer à ce bouleversement en cultivant une prise de conscience de son moi intérieur. Comme il renforce sa conscience de soi, il commence à comprendre les moyens de prendre des décisions en alignement avec une vision universelle de la vérité. Il peut facilement écouter ses voix intérieures et entendre conseils et approbation. Il saura qu’il agit plus en équilibre avec son Créateur quand il réalise une plus grande clarté dans les messages de ses sentiments.

Comment l’homme doit faire cela, demandes-tu?

Il commence par interroger ce qu’il a appris, et ce qu’il lui est enseigné. Est-ce qu’une explication de la réalité de sa situation correspond à ses propres perceptions de ses circonstances basées sur ses expériences réelles? Est-ce que les causes énumérées par d’autres correspondent à sa propre impression de la façon avec laquelle les actions sont déclenchées et maintenues? Les traditions peuvent être de confortables explications qui amortissent les décisions futures, mais l’homme doit déterminer si elles lui offrent une preuve ou un dogme non examiné. L’homme doit apprendre à examiner ce qu’il croit.

Les situations culturelles familières que l’Homme a connu toute sa vie commencent à sentir hors équilibre. Les anciennes hypothèses ne semblent plus valables. Les réactions attendues n’ont plus des résultats assurés. L’homme trouve que les décisions précédemment automatiques doivent maintenant tenir compte de paramètres supplémentaires qui invalident des choix traditionnels.

Ces nouvelles situations nécessitent une méthode différente de pensée. L’homme doit réaliser qu’il doit prendre la responsabilité pour lui-même et analyser son environnement dans un effort de déterminer le processus de pensée le plus aligné. Ce composant spirituel supplémentaire sera considérée comme absolument nécessaire alors que l’homme prend conscience de son rôle dans le déploiement de la création. Son Créateur lui a donné un but, et chaque individu doit trouver quel est son rôle.

Sans connaître la vraie nature de qui il est, l’Homme est néanmoins de plus en plus conscient que son but est en contradiction avec les actions se produisant autour de lui. Il trouve qu’il est plus détaché des événements que le public général initie. Il commence à se demander pourquoi leurs décisions sont tellement irrationnelles et inconsidérées comme il le ressent. Ses jours passent avec incertitude et frustration. L’existence de l’Homme est devenue frénétique et insensée.

Des idéologies de masse influencent les réactions culturelles. Les systèmes de croyances fanatiques infligent une souffrance extrême au nom de la religion. La myopie tout autour du spectre politique ne génère rien que des attaques égoïstes sur d’autres candidats. Il y a peu d’efforts pour se mettre d’accord sur des solutions pour les problèmes insurmontables regardant l’électorat. Les libéraux et les conservateurs sont incapables de tempérer leurs points de vue rigides assez longtemps pour considérer que les points de vue opposés pourraient avoir aussi de bonnes idées. Les partis politiques sont différents que de nom, et leur accent est mis sur le dénigrement plutôt que l’inspiration.

Je ne vois aucune raison de te dire ce que pourrait arriver. La catastrophe globale se développe économiquement, politiquement et spirituellement à travers tous les continents. Toutes les déclarations de perspicacité culturelle émises par les médias sont viciées par nature. La société se délite. Si vous n’êtes pas activement part de la destruction, vous regardez le chaos se dérouler autour de vous.

Soyez conscient, cependant, que vous pouvez atténuer quelque désastre en trouvant votre propre sens de l’équilibre personnel et en utilisant votre force personnelle pour maintenir la responsabilité et la discrétion. Votre sens de la conscience de soi surveille votre choix des actions avec les autres. Ceci, à son tour, tempère la façon dont les autres réagissent à vous. Cette méthode d’interaction compassionnelle est obligatoire et est en alignement avec le Créateur.

L’Homme ne peut pas vraiment vivre sur Terre sans comprendre sa place sur elle. Il doit également se rendre compte comment il devrait fonctionner comme partie d’un tout universel. Tout est connecté et l’homme a une responsabilité d’honorer ce lien. L’homme est une partie de Dieu. Il doit agir en conséquence.

Esu

Traduction Mathias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-spam: complete the taskWordPress CAPTCHA